Je sais pas ce qui se passe en ce moment, enfin depuis quelques mois, mais c’est l’invasion du Yankee à Paris!

Tous les mois ou presque, une ouverture de burger bar. Finito le bon steak rossini avec ses pommes grenailles. Le Parisien veut du burger, de l’oignon ring, mais tout en elegance avec du bleu du cheddar et un prix psychologique (comprenez par là élevé) qui donne l’impression d’avoir mangé de la qualité!

Quand j’étais gamine on allait une fois par semaine au Mc Do, le big mac, les nuggets, la sauce curry… mmm c’etait le bon vieux temps. L’insouciance, pas de prise de tete sur ce qui est bon ou pas, sur ce qui fait grossir ou pas. Un jour je suis devenue une adulte et la galere a commencé!

C’est Ricain, c’est pas sain!

La « malbouffe », les fastfoods c’est made in US et tout ce qui est made in US souffre malheureusement de cette image du yankee obèse qui boit son litron de coca le midi avec sa marmitte d’ailes de poulet KFC. Ouais en France quand on mange on est toujours beau, rien de dépasse, rien ne perturbe cette image glam shine de l’Oréal qu’on porte si bien!
Mais alors c’est quoi ce nouveau delire du burger? C’est quoi cette regression? Comment ça il y a des gens qui font la queue 1h30 au Camion Qui Fume, pour manger un burger frite à 10€ dans la rue en loosdé? Qui sont ces gens qui passent leur temps à ecumer les blogs à la recherche du MEILLEUR spot BURGER de Paris?

Des attardés? Non. Des expat ricains? Non. Juste des gens blasés. Eh oui, le voilà le probleme. La cuisine Française est vieillissante. Entrez dans n’importe quelle brasserie parisienne vous y trouverez la meme chose! les memes noms, la meme cuisson, le meme assaisonnement… c’est lassant. Attention point de snobisme dans mes propos. C’est juste un constat.

Alors nous avons eu notre période Nipponne (dans laquelle nous sommes toujours d’ailleurs, je ferai un article sur mes chouchous resto jap tiens…) et là commence celle du Burger. A la fin il n’en restera qu’un? Pas sûr… les 2 se complètent plutot bien. Car meme si on veut du Burger, on sait qu’il ne faut pas en abuser, et une purge de Sashimi apres 2jours de frites/burger, c’est un bon compromis :) (je fais des rimes, j’ai la forme aujourd’hui)

Les nouveaux acteurs de la restauration à Paris.

Qui dit nouveau concept dit nouvelles tetes. Eh oui qui sont ces restaurateurs qui nous proposent si gentiment de « bien malbouffer »? A Paris il y a plusieurs teams. Je ne pourrai pas vous les citer toutes, je ne les connais pas. C’est sans interet. Mais il faut noter que ce sont souvent des groupes de potes, de mecs, la trentaine. Les mecs c’est bien connu ne savent pas cuisiner donc ils sont allés au plus simple avec leur sandwich? Pas si sûr! Car il ne faut pas se tromper, vendre un burger tout simple n’apportera ni gloire ni beauté! Il faut une recette en or, des ingredients de premier choix et un concept!

Blend
Je crois qu’eux ont choisit leur nom en connaissance de cause. Le Blend c’est tout le temps over BLENDé! J’y suis allée 3 fois et 3 fois je n’ai pas pu rentrer, manque de place. Je crois bien qu’il doit y avoir 15 places maxi à l’interieur. Ce fast food est un vrai killer niveau marketing. On l’a vu partout dans la presse, sur le net, à la télé! Ils ont mis le paquet niveau com. Mais ils sont également bons dans leur cuisine donc on accepte ce matraquage bien volontier. Les avis les concernant sont unanimes! C’est super bons. Les plus? Viande sélectionnée par Yves-Marie le Bourdonnec, le Boucher Bohême, et ils sont situés à Montorgueil. Rien à ajouter ;). Va voir

Big Fernand
Trois potes (encore!) chemises à carreaux, beret, moustaches. Les deschiens? Non les proprio du fast food le plus terroir de Paris. Eux leur concept c’est burger oui mais Franchouillard s’il vous plait! Donc on ne lésine pas sur la qualité des ingredients. Viande de qualité hachée sur place, fromage Saint-Nectaire, Tomme de Savoie, pain maison fait sur place! Je crois que s’ils pouvaient elever leur vache sur place ils le feraient! A quand l’appellation d’origine controlée FrenchBurger? Le must c’est qu’on peut aussi composer son propre burger… Le rêve! Va voir

Le camion qui fume
Voilà un étrange mini phénomene. La baraque à frites version Burger new yorkais, enfin californien. Car oui c’est une Yankee 100% qui gere cette burger mobile, Kristin Frederick une californienne. La classe! CA CARTONNE! Je ne peux qu’avouer mon incomprehension. Non pas parce que ce n’est pas bon (pas eu le courage de tenter l’aventure encore) mais parce que 1h30 de queue pour un burger « I Refuse! ». Mais mais mais heureusement pour notre camioneuse, que tout le monde n’est pas comme moi! Quand on lit les reviews sur le net tout le monde s’accorde à dire que c’est le meilleur burger de la capitale. Moi j’attends que le camion vienne en bas de chez moi et là je testerai! :p Va voir

Le Club des 5
On a dit trentenaire et là on y est pour le coup. Cette bande de potes est restée bloquée dans les 90’s, plus particulierement dans la période club Dorothée! REGRESSION is the key of success. Ce concept me parle à mort, moi qui suit une attardée, moi qui regarde en cachette princesse sarah, nicky larson et qui achete toujours des Pezs, me voilà gatée! Tout chez eux a été étudié pour coller au concept. Il ne manque plus qu’un espace pour jouer à la tapette (les images paninni qu’on faisait retourner en tappant dessus). Leur burger est très bon, attention cependant à la version Chevre qui peut etre un peu seche. Je conseille du coup une cuisson rosée histoire de ne pas s’étouffer! Le staff est super (Rémy c’est le meilleur!). Seul bémol quand on veut manger light il ne faut pas y compter. Salade, poisson, légumes tout est corrompu par un bon filet d’huile. Poisson vapeur « makech »! Dommage, mais il suffit de ne pas y aller tous les jours :). Va voir

Les Fils à maman
Ce sont des potes des précedents, cuisine pratiquement identique, quoi qu’un poil plus lourde. Burger pareil top top!! Ambiance au bar garantie! D’ailleurs à deux je conseille de se prendre le MegaCheeseburger au bar ça permet de parler avec l’equipe qui est très sympatique (Alban, Vincent, Julien…). Ca donne un coté « bistrot en bas de chez moi », que j’aime beaucoup. Leur concept regressif est sur un autre niveau. Ici on est pas branché Club Do mais plutot la bonne cuisine de maman. Un mardi par mois la maman d’un membre de l’équipe vient preparer une recette maison. Pas sure que ma mamounette aurait accepter d’aller faire la popote dans mon resto tiens… Va voir

Factory and Co
Lui c’est mon chouchou. D’abord parce qu’il est à 5mn de chez moi, ensuite parce que là on est pas dans le Burger mais plutot dans le Bagel. Bon on reste dans l’esprit sandwich ;).
Ca respire NYC à fond! Il existe 2 Factory. Un à la BNF et l’autre à Bercy Village. Il n’y a que le 2eme qui vaille le coup. Le staff ADORABLE (décidément la bouf ricaine rend les gens sympa ou quoi?), les Bagels sont à tomber par terre! On a le choix entre bagel nature, fromage, pavot et céréals. On choisit ensuite sa garniture. Son accompagnement frite ou coleslaw. Petit bémol sur le coleslaw qui n’est vraiment pas bon. Ou alors je n’ai pas eu de chance la fois ou je l’ai pris. Preferez les frites elles sont super bonnes. Si on prend le menu on atteind un niveau superieur de gourmandise! Ce resto c’est du Bagel en puissance mais aussi du Cheesecake à foison! Les recettes sont très variées, très gourmandes et le prix reste raisonnable (en comparaison à Berko qui pour moi se touche grave sur les prix!). Oréo, myrtilles, lemon, nutella, sneakers… OMG je voudrais tous les manger! Ce resto est une vraie bouffée d’air pur (parfum friture quand meme) dans le quartier de bercy village, venant ainsi concurrencer le Frog et son burger vraiment pas top… Va voir

Alors je passe mon tour sur les PDG, BIA et autres Schwartz que je ne connais pas du tout et qui de toute façon ne sont pas de nouveaux entrants sur le marché du Burger. Mais vous pouvez aller voir les review qui leur sont attribuées ça a l’air pas mal non plus :)

Les burger news: ComeBack de BurgerKing à St Lazare very soon :). Et le Darth Vader Burger chez Quick, il déchire grave??!!